Rencontre concernant le soutien des enseignants de langues vivantes en Ukraine

11.02.2021

La vice-ministre de l’éducation et de la science d’Ukraine Vira Rogova a rencontré, le jeudi 11 février dernier, les représentants du Conseil britannique, de l’Institut Goethe et de l’Institut français d’Ukraine, membres du Comité de coordination pour le soutien des enseignants de langues vivantes en Ukraine.

« Cette rencontre a eu pour objectif de faire le point sur les principaux axes de coopération entre le Ministère de l’éducation et les organismes internationaux en matière de l’enseignement des langues vivantes, de développement des compétences numériques des enseignants, d’élaboration des nouveaux programmes et projets pédagogiques dans le cadre de la réforme de la Nouvelle école ukrainienne », a souligné Vira Rogova.

Les sujets essentiels suivants ont été abordés lors de cette réunion :

  • soutien aux projets de la « Nouvelle école ukrainienne » ;
  • projets conjoints pour 2021-2022, notamment, dans le domaine de l’enseignement des langues vivantes;
  • modalités de coopération entre le Comité et le Ministère autour de la mise en œuvre des nouveaux standards et de la création de nouveaux programmes pédagogiques et de programmes modèles pour les langues vivantes;
  • réalisation de projets en matière de perfectionnement pédagogiques des enseignantes de langues vivantes.

La vice-ministre a remercié les partenaires internationaux de ce Ministère pour leur soutien à l’élaboration des programmes de formation des enseignants de langues vivantes « Enseignement d’une langue vivante en classes de la 1ère et de la 2ème et en classes de la 3ème et de la 4ème », la formation des tuteurs pour les cursus de perfectionnement pédagogique des enseignants de langues vivantes dans les classes de la 5ème à la 9ème, le soutien aux écoles pendant la période de la crise COVID-19 et la création d’un espace numérique de communication pour les enseignants et les élèves.

A l’issue de cette rencontre, ses participants ont déclaré avoir l’intention de :

  • poursuivre l’accompagnement des enseignants de langues vivantes dans le cadre de la réforme « NUS », développer les réseaux partagés fédérant les enseignants de langues vivantes (anglais, allemand, français);
  • aider au développement des compétences numériques des enseignants à travers la création de plates-formes en ligne et la mise en œuvre de recommandation méthodologiques;
  • préparer et publier sur le site du Ministère de l’éducation et de la science un plan détaillé de coopération avec ce Comité;
  • organiser une table ronde en vue de discuter des problèmes essentiels d’organisation du processus scolaire selon les standards nationaux de l’enseignement secondaire de base.