Cinéclub en plein air

07.09.2016

Des projections dans la cour de l’Institut français pour savourer deux films qui célèbrent la vie et l’amour
 
12.09 à 20h / 84, rue Hotchara, cours de l'IFU
La fille du 14 juillet (2012, Antonin Peretjatko, 88min, sous-titres russes)
SYNOPSIS:
Hector qui a rencontré Truquette au Louvre le 14 juillet, n’a qu’une préoccupation : séduire cette fille qui l’obsède. Le meilleur moyen c’est encore de foncer l’emmener voir la mer et Pator ne saurait lui donner tort, surtout si elle est accompagnée de sa copine Charlotte…
Flanqués de l’inévitable Bertier, ils empruntent les petites routes de France dont les caisses sont vides. Car c’est la crise ! Il faut remettre la France au boulot et, en plein été, le gouvernement décide d’avancer la rentrée d’un mois.
Un chamboule-tout et quelques liasses de billets plus tard, le groupe se disloque à l’image d’une France coupée en deux, entre juillettistes et aoûtiens jaloux. Mais rouler en sens inverse du travail n’effraie pas le trio restant, bien décidé à retrouver La Fille du 14 juillet et à vivre un été débraillé.
 
 
19.09 à 20h / 84, rue Hotchara, cours de l'IFU
Les parapluies de Cherbourg (1963, Jacques Demy, 91 min, sous-titres russes)
SYNOPSIS:
Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent une boutique de parapluies. La jeune femme est amoureuse de Guy, un garagiste. Mais celui-ci part pour la guerre d'Algérie. Enceinte et poussée par sa mère, Geneviève épouse Roland, un riche bijoutier.
 
 
ENTREE LIBRE