«La métropole fragile». Conférence d’Alain Bourdin

17.11.2017

« La métropole fragile » 

Conférence d’Alain Bourdin

 
L’Institut français d’Ukraine vous invite à la dernière conférence du cycle « Inégalités, parité, care dans l'espace urbain : de la réalité à l'utopie » conçu et réalisé en collaboration avec le Centre d’études franco-russe (CEFR). 
 
C’est dans les métropoles que se crée la richesse du monde et que naissent les principales innovations qui seront demain au centre de la vie des humains. Mais c’est aussi dans les métropoles que se concentrent les plus grandes fragilités. Vulnérables face au changement climatique, à l’emballement de la croissance urbaine (dans certains pays au moins), à la transition énergétique, au terrorisme, elles abritent aussi des sociétés fragiles. La concentration de la misère, l’incertitude de la cohésion sociale, l’instabilité des modes de vie y côtoient la consommation, l’innovation, le plaisir de vivre, dans une dialectique parfois productrice de frustration, de désespoir ou de violence.
C’est ce sur quoi cette conférence veut vous faire réfléchir, en référence à des recherches menées en France.
 
 
Professeur des universités, sociologue et urbaniste, Alain Bourdin a dirigé l’Institut Français d’Urbanisme (devenu École d’Urbanisme de Paris) pendant huit ans. Il enseigne au Centre Raymond Lemaire de l’université de Louvain (Belgique-Flandres), à l’ESSEC (campus de Paris et Rabat) et à l’Académie Libanaise des Beaux-Arts (Beyrouth). Il est membre du Lab’urba (Université de Paris-Est) qu’il a co-fondé.
Directeur de la Revue Internationale d’urbanisme, il est membre de plusieurs comités de rédaction de revues scientifiques, et exerce diverses responsabilités scientifiques. Il est membre du jury de l’Institut Universitaire de France (2017). Théoricien des métropoles, il mène notamment des travaux sur les rapports entre les modes de vie et les espaces urbains, ainsi que sur les formes de l’action (publique et privée) qui produit la ville.
Il a notamment écrit Le patrimoine réinventé (1984), La question locale (2000), La métropole des individus (2005), L’urbanisme d’après crise (2010, 2014), Métapolis revisitée (2014) et dirigé La métropole fragile, (2015) et L’urbanisme des modèles (2016).
Membre du jury du Grand Prix de l’Urbanisme en 2010 et depuis 2017, il a développé une activité de consultant auprès d’équipes de concepteurs. Il a notamment participé à l’Atelier International du Grand Paris et à de nombreuses études ou opérations urbaines.
 
 

Vendredi 24 novembre, 19h

Institut français d’Ukraine / Médiathèque

84, rue Hontchara

Entrée libre

Avec traduction consécutive en ukrainien