Sophie Jablonska

Sophie Jablonska (1907-1971) est une artiste franco-ukrainienne, écrivaine, journaliste, photographe, réalisatrice et architecte. Née en 1907 à Germaniv (ancien nom de Tarasivka), elle vit de façon itinérante en Ukraine, se déplaçant au gré des besoins professionnels et économiques de son père. Elle quitte l’Ukraine pour Paris à 20 ans, avec l’ambition de devenir actrice et mannequin. Alors qu’elle ne décroche que des petits rôles et qu’elle s’ennuie à Paris, elle décide de partir pour trois mois au Maroc : c’est le début de sa carrière de photographe et d’écrivaine, qui lui a été inspirée par son ami franco-ukrainien Stepan Levynsky. Avec son appareil photo, elle documente ses aventures et publie à son retour un livre ; lors de cette expérience, elle devient résolument anticolonialiste et n’aura de cesse de défendre les peuples autochtones.

En 1930, elle part seule entreprendre un tour du monde, chose rarissime pour une femme à l’époque, visitant le Sri Lanka, le Laos, le Cambodge, l’Australie ou encore les Etats-Unis et le Canada : elle continue sa double carrière de photographe et écrivaine et publie ses récits dans les journaux ukrainiens Le Destin des femmes et Nouvelle Demeure. Voulant poursuivre ses travaux avec un autre médium, elle devient réalisatrice de documentaires et part vivre en Chine, où elle rencontre l’Ambassadeur de France Jean Oudin qu’elle épouse. Rentrant en France en 1946, elle se tourne encore une fois vers une nouvelle forme d’art, l’architecture.

L’œuvre de Sophie Jablonska, multiple et diverse, fait d’elle une artiste complète et indépendante, ayant toujours à cœur de se renouveler et d’aller vers l’autre. Bien qu’ayant passé une grande partie de sa vie à l’étranger, elle a toujours gardé des liens avec son pays d’origine, publiant de nombreux livres et articles en ukrainien.