Ilya Metchnikov

Ilya Ilitch Metchnikov (1845-1916), plus connu en France sous le nom d’Elie Metchnikoff, est un scientifique ukrainien, spécialiste des mécanismes de la défense immunitaire : ses découvertes lui valent de recevoir, en 1908, le prix Nobel de médecine.

Né à Ivanovka, près de Kharkiv, il y étudie la zoologie, puis se déplace au fil de ses travaux en Allemagne, en Russie et en Italie, avant de revenir à Odessa en 1875, où il enseigne à l’Université. C’est à cette période qu’il commence ses travaux sur le système immunitaire ; il administre aux habitants d’Odessa, dès 1886, un vaccin contre la rage, mis au point en France par Louis Pasteur l’année précédente.

Face aux critiques qu’il subit pour sa pratique de la vaccination, il choisit en 1888 de quitter Odessa pour Paris, où Louis Pasteur lui offre un poste en laboratoire au sein de son prestigieux Institut ; il y poursuit ses recherches sur le système immunitaire, les bactéries et les maladies infectieuses et devient, en 1904, vice-directeur de l’Institut Pasteur.

Symbole de la coopération scientifique entre l’Ukraine et la France, Elie Metchnikoff est à l’origine d’avancées déterminantes dans la lutte contre les maladies infectieuses ; cette lutte est portée dans le monde entier par l’Institut Pasteur, qu’il a co-dirigé pendant douze ans.