Bourses du gouvernement français/ Niveaux Master et Doctorat 2021

Appel à candidatures pour l'année académique 2021-2022


  1. des bourses d'études - niveau Master d’une durée de 5 à 9 mois permettant de suivre un deuxième cycle universitaire en France quel que soit la discipline avec une allocation mensuelle de 700 € ,
  2. des bourses niveau Doctorat permettant d'effectuer des recherches doctorales en France dans le cadre d'une co-tutelle de thèse : trois séjours de trois mois sur une durée totale de 3 ans, avec une allocation mensuelle de 1415  €  .

Critères d’éligibilité :

  • être de nationalité ukrainienne, âgé(e) de moins de 30 ans ,
  • être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur ukrainien (Bakalavr / Spetsialist / Magistr) .

Les bourses seront attribuées en fonction des critères suivants :

  • excellence académique des candidats ,
  • qualité et pertinence du projet d’études et de son volet professionnel ,
  • maîtrise du français et/ou de l’anglais selon le projet d’études 
  • l'inscription du projet individuel de l'étudiant dans le cadre de partenariats existants ou en cours d'établissement entre institution d'enseignement et/ou de recherche françaises et ukrainiennes est un atout. 

Les boursiers du gouvernement français (BGF) reçoivent les prestations suivantes :

  • allocation mensuelle pendant les mois d’études en France ;
  • gratuité de visa en qualité de/grâce au statut de BGF ;
  • exonération des droits d’inscription dans les établissements publics  relevant du M.E.S.R.I., ex : les universités ;
  • l’aide à l’accès au logement en résidence universitaire (CROUS) ;
  • couverture sociale et médicale, remboursement de la mutuelle complémentaire ;
  • accompagnement par Campus France pour l'organisation du séjour et les démarches administratives avec un interlocuteur basé en France qui suit votre dossier et répond à vos questions. 

 

Date limite du dépôt de dossier est le 21 mars 2021 (00h00 l’heure de Kiev)



Procédure et calendrier :

1) Remplir le formulaire pour :

bourse d'études en  Master

bourse de Doctorat en co-tutelle

 2) joindre au formulaire les pièces suivantes (à établir en français ou en anglais selon la nature du projet d’études) :

  • un curriculum vitae (1 page max + publications ; en format doc ou pdf);
  • un projet d'études précis et soigneusement rédigé (2 pages max, en format doc ou pdf) ;
  • une lettre de motivation (1 page max, en format doc ou pdf) ;
  • une lettre d’intention de la part de l'établissement français d’accueil (format pdf)*;
  • traduction du relevé des notes des 4 dernières années universitaires (format doc ou pdf);
  • diplôme/certificat de maitrise de langue française ou anglaise

3) Envoyer le dossier complet par courriel à coopunivukr@gmail.com 

Attention !

  • le dossier complet ne doit dépasser la limite de 3 Mégabytes
  • l'adresse électronique et le sujet sont désignés en alphabet latin
  • le titre de chaque document doit mentionner le nom de famille, exemple : KovalenkoV.pdf ; Kovalenko_formulaire.pdf

4) Après avoir envoyé votre dossier vous adressez aussi le message intitulé «конкурс стипендій BGF», à karina.okhrimenko@ifu.kiev.ua ; étape nécessaire pour confirmer l'enregistrement de votre candidature. Il ne faut pas renvoyer le dossier entier à cette adresse mail.

5) Après une présélection sur dossier par la commission, les candidats retenus seront convoqués à un entretien de sélection, dont la date sera précisée ultérieurement. Vous devrez être munis de l'original de votre relevé des notes pour l'entretien et d’une pièce d’identité s'il a lieu en présentiel. Etant donné le contexte, les entretiens pourraient avoir lieu en ligne.

6) L’annonce des résultats sera communiqué à partir de mi-juin 2021. 

 

Notice explicative


Votre dossier est examiné par une Commission de sélection composée de représentants de l’Ambassade de France, d’universitaires français et ukrainiens, de représentants des entreprises, ainsi que de membres de l’Association ukrainienne des diplômés de l’enseignement supérieur français. Le nombre de bourses attribuées est fixé par avance.

Quelles informations doivent figurer dans mon CV ?

Le CV doit comprendre cinq rubriques :

  • Identité et coordonnées : nom, prénom, statut marital, date et lieu de naissance, coordonnées postales et téléphoniques, courriel ;
  • Formation : études suivies, diplômes et mentions obtenus ;
  • Expérience professionnelle : emplois, stages en entreprises, emplois saisonniers ou étudiants, autres ; 
  • Langues : avec mention du niveau de maîtrise et attestations éventuelles ;
  • Autres activités : sport pratiqué, activité associative, loisirs, centres d'intérêt ;

La lettre de motivation et le projet d’études doivent aider la Commission de sélection à départager les candidatures qui sont en nombre important. C’est aussi l’occasion pour vous de donner des informations à l’appui de votre candidature qui n’ont pas pu figurer dans le formulaire, ni dans le CV.

La lettre de motivation et le projet d’études doivent permettre à la Commission de répondre à deux séries de questions :

  • A/ pourquoi souhaitez-vous faire vos études en France ? A quel point cela vous sera utile ? A quel point ce projet est-il mûri, réfléchi ?
  • B/ pourquoi l’Etat français devrait-il précisément vous financer, c’est-à-dire investir dans votre projet plutôt que dans celui d’un autre ?

N’oubliez pas que votre dossier sera examiné en même temps que d’autres candidatures qui auront quelquefois des profils proches. C’est à vous de faire la différence en essayant de convaincre le jury.

Le projet d’études est un texte rédigé, de 1-2 pages maximum, qui doit permettre à la Commission de sélection d’évaluer le sérieux et la cohérence de votre démarche.

Ce sérieux et cette cohérence s’analysent au regard des études que vous avez suivies et des compétences que vous avez acquises, mais également au regard des nouvelles compétences que vous souhaitez acquérir et en fonction des ambitions professionnelles qui sont les vôtres.

A la lecture de ce texte, la Commission doit comprendre, par exemple :

  • quelles études vous avez suivies et avec quel objectif ?
  • comment le projet d’étudier en France s’inscrit dans votre cursus universitaire : que souhaitez-vous apprendre et pourquoi ? en quoi cela est-il utile dans votre formation ?
  • ce que vous prévoyez de faire à votre retour en Ukraine ;
  • ce que les études en France vous auront apporté dans votre future carrière. Dans quel type de structures et à quels postes vous imaginez-vous dans 5 à 10 ans ? (volet professionnel du projet d’études)

Pensez à être concret dans l’argumentation. N’hésitez pas à évoquer les enseignements qui vous semblent particulièrement utiles dans tel ou tel établissement français, ainsi qu’à expliquer au jury en quoi la formation reçue en France sera un atout pour vos futurs employeurs.

La lettre de motivation est un texte rédigé, d’une page environ, dans lequel vous expliquez à la Commission pourquoi vous pensez que la bourse devrait vous être attribuée. Elle est une sorte de plaidoyer qui doit finir de convaincre le jury, en même temps qu’un résumé des principaux atouts de votre candidature.

N’oubliez pas que même si le CV et le projet d’études contiennent déjà un certain nombre d’informations sur votre candidature, il faut aider la Commission de sélection à aller tout de suite à l’essentiel dans la masse d’informations qui lui est fournie.

A la lecture de ce texte, la Commission doit comprendre :

  • pourquoi vous projetez de faire une partie de vos études en France ?
  • pourquoi vous avez choisi tel ou tel établissement ?
  • pourquoi votre dossier devrait-il être retenu plutôt qu’un autre ?

Pensez, là aussi, à être le plus concret possible. « J’aime la France et la culture française » n’est pas un argument convaincant pour un projet que la Commission souhaite avant tout professionnel. « J’ai choisi cet établissement parce qu’il a une bonne réputation » n’est pas suffisant non plus pour démontrer le sérieux de votre choix, si cette information n’est pas assortie de précisions : dans quel domaine précis l’établissement est-il réputé ? s’agit-il de votre domaine de compétence ? quels sont les programmes qui vous y attirent particulièrement ?

Pensez à mettre en valeur des activités qui ne transparaissent pas forcément dans le dossier et qui démontrent votre maturité, par exemple les expériences professionnelles ou bénévoles qui vous ont donné certaines qualités ou connaissances.

Le sérieux avec lequel vous préparez votre année en France doit transparaître dans la lettre de motivation.

Un courrier de pré-admission ou une manifestation d’intérêt prouve que vous avez déjà eu un échange avec l’établissement où vous voulez étudier en France. C’est une marque de l’avancement et du sérieux de votre projet.

Même si vous ne savez pas encore si vous êtes admis formellement dans cet établissement, il convient de montrer que vous avez engagé des démarches.

Si vous avez une lettre formelle d’intention ou de pré-admission dans un établissement français, cela montre l’intérêt de l’équipe de vous y accueillir comme futur étudiant.

Si votre établissement ukrainien a une coopération avec votre établissement de destination en France, cela peut être mentionné dans le courrier.

Contacts:

Karina Okhrimenko
karina.okhrimenko@ifu.kiev.ua
Coordinatrice des bourses
Coopération scientifique et universitaire
Institut Français d’Ukraine
84, rue Olessya Gontchara
01054 Kiev - Ukraine