Cycle mémoriel 2ème partie

calendar 29 Juin — 30 Juin
clock 19h00
adress Centre Dovzhenko, 1, rue Vasylkivska

Pour la 2ème partie de son cycle mémoriel, l’Institut français d’Ukraine, en partenariat avec l’Ambassade d’Allemagne et l’Institut Polonais, vous propose de voir sur grand écran la série documentaire « Goulag, une histoire soviétique », de Patrick Rotman.

Episode 1 : « Origines 1917-1933 » – 29 juin à 19h
Episode 2 : « Prolifération 1934-1945 » et épisode 3 « Apogée et agonie 1945-1957 » - 30 juin à 19h

Diffusée sur la chaîne franco-allemande ARTE, la série propose un panorama inédit du système du Goulag de ses origines à son démantèlement. A travers des archives, des images et des témoignages exceptionnels, cette œuvre coécrite par Patrick Rotman, Nicolas Werth et François Aymé donne à voir le rôle du Goulag comme rouage essentiel de l’Union soviétique, qui s’est appuyée, dès 1917 et jusqu’aux années 1950, sur ce système répressif pour se développer, causant des millions de victimes.

Le 29 juin, l’épisode 1 sera suivi d’un débat animé par Nicolas Werth, co-auteur de la série, spécialiste de l’Union soviétique et par Yuri Shapoval et Valerii Vasiliev, historiens ukrainiens, spécialistes de l’Histoire politique XIXe et XXe siècles et de l’Histoire des totalitarismes. Mme Iryna Slavinska, productrice exécutive de la radio publique « Kultura », assurera la modération du débat. Nicolas Werth, né en 1950, est un historien français, directeur de recherches émérite au CNRS. Reconnu comme l’un des plus grands spécialistes de l’URSS, ses travaux d’histoire sociale portent essentiellement sur le système répressif mis en place par l’Union soviétique. Il a participé à l’ouvrage très commenté de Stéphane Courtois, Le livre noir du communisme ; ses ouvrages La Route de la Kolyma et Les Grandes famines soviétiques offrent une plongée inédite dans les mécanismes répressifs mis en place à l’époque. Directeur de la branche française de l’association Memorial, il a collaboré fréquemment avec des historiens ukrainiens.

Yuri Shapoval né en 1953 est professeur des universités, titulaire d’un doctorat en Histoire, il dirige le Centre de «politologie historique» de l'Institut d'études politiques et ethno-nationales de l'Académie nationale des sciences. Ses domaines de recherche portent notamment sur l’Histoire politique de l'Ukraine aux XIXe et XXe siècles, la politique mémorielle dans l'Ukraine contemporain, l'Histoire du système totalitaire communiste en Ukraine, l'Holodomor en Ukraine ; les relations polono- ukrainiennes dans les années 30 et 40…

Valerii Vasiliev né en 1961 est docteur en Histoire et directeur de recherche à Institut d'Histoire de l'Ukraine de l'Académie nationale des sciences. Ses domaines d’études portent entre autres sur l’Histoire du stalinisme en Ukraine et les relations ukraino-russes au XXe siècle. Il poursuit actuellement des recherches avec Sophie Coeuré, professeur à l'Université de Paris-Nanterre, sur les relations politiques et culturelles entre l'URSS et la France et les réactions des intellectuels français à la persécution des dissidents soviétiques entre 1950 et 1980.

Le débat sera suivi d’une intervention vidéo de Jerzy Lubach, écrivain, scénariste, réalisateur et producteur indépendant polonais, auteur de dizaines de documentaires sur des sujets historiques. Ayant reçu de nombreuses décorations et prix à l’international, il est connu des Ukrainiens pour le documentaire « Confrérie difficile » (Pologne, 1998) sur l'Union Pilsudski-Petliura. En présence de M. Etienne de Poncins, Ambassadeur de France en Ukraine, de Mme Anka Feldhusen, Ambassadrice d’Allemagne en Ukraine et de M. Bartosz Cichocki, Ambassadeur de Pologne en Ukraine.

Entrée libre sur inscription
29 juin à 19h
https://cyclememoriel2906.ticketforevent.com/
30 juin à 19h
https://cyclememoriel3006.ticketforevent.com/