Conférence de Marie-Christine Bordeaux

calendar 23 Octobre
clock 19h00
adress Institut français d’Ukraine / Médiathèque

« La participation des habitants à l’art et à la vie culturelle : de nouveaux usages de l’art et de la culture dans l’espace public ? »,

Conférence de Marie-Christine Bordeaux

L’Institut français d’Ukraine poursuit, avec cette conférence, le cycle « L’espace public : mobilisations, engagements, appartenances » conçu et réalisé avec le soutien du Fonds d’Alembert.

Les pratiques participatives dans l’art et la culture font l’objet d’un engouement récent dans les institutions culturelles, que l’on peut dater des années 1990, mais qui s’enracine dans une histoire plus ancienne des controverses et des expérimentations sur les relations entre l’art et le social. Ces expérimentations sont aujourd'hui de plus en plus appropriées par les institutions culturelles lorsqu’elles cherchent à renouveler leur rapport aux publics et aux populations. Elles le sont aussi par les « nouveaux territoires de l’art » (friches, squats et autres lieux de l’émergence artistique) qui se réclament d’un rapport renouvelé, horizontal, collaboratif avec les populations de proximité. Le cas du champ culturel, où le débat sur la démocratisation et la démocratie culturelles se renouvelle avec l’apparition de nouvelles pratiques artistiques et sociales, permet de décrire la dissémination de la notion de participation en tant que « nouvelle » norme contemporaine de la démocratie, au-delà des champs sociaux dans lesquels elle est habituellement étudiée (gouvernance politique, aménagement urbain, politique de la Ville). Il présente cependant des spécificités importantes, notamment l’absence de politiques publiques visant explicitement et concrètement la mise en œuvre de démarches participatives, ainsi que la question délicate de l’hyperprofessionnalisation de la fonction artistique dans certaines sociétés occidentales. À partir d’un état des lieux des pratiques les plus couramment observées les enjeux explicites et sous-jacents de ces nouvelles démarches seront interrogés dans cette conférence, aussi bien dans leurs formes concrètes et procédurales que dans les débats qu’elles suscitent sur leur fonction : sont-elles un instrument de légitimation du pouvoir, d’émancipation ou de dépolitisation ?

Marie-Christine Bordeaux est professeure des universités et chercheure au Gresec (Groupe de recherche sur les enjeux de la communication). Elle est également directrice de rédaction de la revue académique Culture & Musées, vice-présidente Culture et culture scientifique de l’Université Grenoble Alpes, directrice exécutive du volet Rayonnement social et culturel de l’Idex-Grenoble, responsable pédagogique du Master de communication et de culture scientifiques de l’UGA, et Membre du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle. Après une première carrière au ministère de la Culture entre 1981 et 2000, où elle s’est consacrée au développement de l’éducation artistique et culturelle, elle a été ensuite consultante, notamment auprès de l’Observatoire des politiques culturelles, dans le domaine des politiques publiques de la culture. Ses recherches portent sur la médiation culturelle, la médiation scientifique, l’éducation artistique et culturelle, les publics dits « spécifiques », les amateurs et plus largement les formes traditionnelles et émergentes de la démocratisation et de la démocratie culturelles.

Entrée libre

Avec traduction consécutive en ukrainien