fbinstagrammailvk

Ségrégation spatiale? Approche d'un géographe par Fabrice Escaffre

28.11.2016

"Ségrégation spatiale ? Approche d'un géographe", conférence de Fabrice Escaffre
 
Jeudi 8 décembre, 19h
Centre de la culture visuelle
44, rue Glybotchitska, 1er étage
 
L’Institut français d’Ukraine et le Centre de la culture visuelle poursuivent, avec cette conférence, le cycle « La ville – discrimination, ségrégation, intégration – expérience française » conçu et réalisé en collaboration avec le Centre d’études franco-russe (CEFR). 
 
« Ghetto urbain », « apartheid territorial »… Ces expressions sont aujourd'hui fréquemment utilisées en France pour parler de la division sociale des espaces urbains et plus spécifiquement des territoires au sein desquels vivent des populations à bas niveau de revenu qui, pour une part, sont « issues de l'immigration ».
Les débats autour de ce sujet sont nourris et protéiformes. Fabrice Escaffre se propose de les aborder à partir des interrogations suivantes. Comment étudier une telle situation ? À partir de quels indicateurs, à quelle(s) échelle(s) ? Comment l’expliquer ? De quelle manière la qualifier ? Quels enjeux sociaux, urbains et politiques génère-t-elle ? Comment, enfin, analyser les leviers activés pour la limiter ? 
 
Géographe, Maître de Conférences en Aménagement et Urbanisme, Fabrice Escaffre enseigne à l’Université Toulouse-Jean Jaurès et est chercheur au Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Après avoir travaillé sur les espaces publics, il mène aujourd’hui des recherches sur l’habitat tant du point de ses usages, de sa place dans la construction des territoires que de sa prise en compte par l’action publique. Il a aussi récemment travaillé sur les stratégies territoriales en particulier sous l'angle des fragilités urbaines. Au sein du Département de Géographie-Aménagement-Environnement de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, il coordonne le Master "Villes, Habitat et Transition Ecologique".
 
Entrée libre
Avec traduction consécutive en ukrainien